L'agenda Pro

Les halls d'exposition transformés à l'occasion du G8 - Sommet politique international

L'agenda des manifestations business du Centre International de Deauville.

  1. Accueil  
    >
  2. Agenda pro  
    >
  3. Etats Généraux des RIP 2019 - 160 personnes
14
mars

Etats Généraux des RIP 2019 - 160 personnes

DU 14/03/2019 AU 14/03/2019

Pour la 8ème année consécutive, les États Généraux des RIP se réunissent à la Villa le Cercle, à Deauville, le 14 mars 2019. Le Plan France Très Haut Débit avance, portant avec lui la promesse de faire de la France en 2025 le pays le mieux connecté d'Europe. Mais pour réaliser cette promesse pour tous les Français, il doit s'accompagner d'une accélération du déploiement des prises en fibre optique mais aussi de pylônes de téléphonie mobile, car le THD mobile arrive à grands pas, avec la 4G et bientôt la 5G. Ce grand programme national aura besoin dans les 2 ans qui viennent de recruter 20.000 personnes, c'est une opportunité pour tous !


Au programme : 

10h45 –
 Allocution d’ouverture et point d’actualité sur le projet de Cœur Côte Fleurie Par Philippe Augier, Président de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie

 

10h55 – Fibre Calvados-Normandie, point d’étape par Olivier Colin, Vice-Président du Conseil départemental du Calvados en charge des Routes et du Très Haut Débit

 

11h05 – Le nouveau contrat État-Collectivités

La création de l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires a vocation à embarquer l’ensemble des chantiers engageant de nouveaux équilibres territoriaux. Le Programme France Très Haut Débit lancé en 2012 s’inscrivait déjà dans cette vocation, au même titre que le récent New Deal mobile. Comment, de Bercy à la rue de Varenne, le chantier va-t-il évoluer ? Quelle part de gouvernance les collectivités auront-elles dans ces chantiers auxquels elles ont apporté un lourd soutien financier, au moins équivalent à celui de l’État ? La mise en place des zones AMEL préfigure-t-il un arrêt ferme des investissements d’État qui a déjà fermé le guichet des subventions aux collectivités jusqu’à la fin 2019, mettant en péril les prévisions de plus de 40 RIP pour leurs phases 2 et 3 ? Les opérateurs vont-ils accentuer leurs efforts dans ce nouveau cadre, sur des zones blanches et grises désormais redevenues rentables et stratégiques ?

Avec :

Un représentant du Gouvernement*

Hervé Morin, Président du Conseil régional de Normandie, Président de l’ARF ou son représentant

Pascal Rialland, Président du Directoire de Covage, Vice-Président d’Infranum

Philippe Augier, Président de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie

Paul Le Dantec, Directeur de l’Aménagement du territoire d’Orange

Lionel Recorbet, CEO de SFR Collectivités

David Elfassy, PDG d’Altitude Infrastructure, Vice-Président d’Infranum

 

12h00 – La reconnaissance nationale de la filière des infrastructures numériques

En novembre 2018, sous l’impulsion concertée d’Infranum, de l’Afnum, de la FFT et du Sycabel, la filière des infrastructures numériques s’est vue dotée par le Premier ministre de son propre comité stratégique de filière. Au-delà de cette reconnaissance, quels sont les défis immédiats que la filière doit à présent relever, le premier étant de construire les réseaux engagés dans un calendrier accéléré et de boucler les phases 2 et 3 très concrètement. De quels soutiens effectifs disposera-t-elle ?

 

Temps 1, focus sur le Comité Stratégique de Filière

Un représentant du Gouvernement*

Etienne Dugas, Président d’Infranum

Stéphane Haulbert, Vice Président Europe de l’Ouest Entreprises et Secteur public chez Nokia

Laurent Depommier-Cotton, directeur du département transition numérique au sein de la Direction de l’Investissement de la Banque des Territoires

 

Temps 2, focus sur les chantiers à court terme

Un représentant du Gouvernement*

Laurent Depommier-Cotton, directeur du département transition numérique au sein de la Direction de l’Investissement de la Banque des Territoires

Arnaud Lucaussy, Secrétaire Général de TDF

Marc Leblanc, Directeur Commercial Europe du Sud du groupe Prysmian, Président d’Objectif Fibre

Christophe Outier, Directeur commercial de Nordnet

 

13h30 – Pause déjeunatoire

 

15h00 – Les métiers du Très Haut Débit

A l’occasion de la sortie du guide des métiers du Très Haut Débit édité par Objectif Fibre et Infranum, tour d’horizon des métiers en tension et des 20.000 emplois à créer sur 5 ans pour achever le Programme Très Haut Débit. Quelles compétences, quelles formations, quelles actions de mobilisation autour d’une filière stratégique qui peine encore à recruter… Comment les Régions peuvent-elles se mobiliser ? Quel niveau de normalisation des métiers atteindre, pour des réseaux bien construits, et qui durent ?…

Avec :

David Marguerite, Vice-Président du Conseil régional de Normandie, Président de la Commission emploi, formation professionnelle et apprentissage de l’ARF

Olivier Durand, Directeur général d’Innovance

Julien Delmouly, Directeur général adjoint d’Infranum

Laurence Veisenbacher, Rapporteuse du GT Formation Objectif Fibre

Jean-Christophe Nguyen Van Sang, Vice-Président de l’Union des Entreprises de Moselle UE57, délégué au Numérique

Commandant Eric Camus, Directeur général de la formation, Service Militaire Volontaire, Ministère de la Défense

 

16h15 – Le dernier mètre

Construire des logements « fiber native ». Entrer dans les logements anciens et convaincre les syndics. Le smart building est en train de naître et les acteurs des telecoms doivent échanger avec les promoteurs. Ils doivent aussi mieux entendre et comprendre les freins à l’adhésion des propriétaires et des syndics, et donc dialoguer avec les gestionnaires immobiliers, les agences…

Avec :

Nathalie Casciola, Maire Adjointe de Marly en charge des Finances, Agent immobilier, Responsable du Club Immobilier de l’Union des Entreprises de Moselle UE57

Arnaud Pizy, Gérant du Cabinet Joël Pizy à Caen, Membre du Conseil d’Administration de la Fnaim Normandie

Emmanuel François, Président de la Smart Building Alliance

 

16h30 – Conclusion

 

*en cours de sollicitation