Storytelling
Notre histoire avec IEIDC

Événements internationaux
Deauville capitale mondiale de la santé équine en 2020
500Spécialistes mondiaux

115 000

Équidés

en Normandie

Stéphane Pronost - directeur adjoint du Pôle Recherche de LABÉO, Olivier Colin - vice-président du Département Calvados et Romain Paillot, Responsable de la Recherche en Santé Équine de LABÉO et Directeur du GIS Centaure* ont annoncé récemment la bonne nouvelle : Le Centre International de Deauville est retenu pour accueillir l’IEIDC 2020. La 11e édition du Congrès Mondial des Maladies Infectieuses Équines se déroulera du 28 septembre au 2 octobre 2020. 


Ce congrès mondial revêt une importance particulière. Après l’homme, le cheval est le plus important passager aérien. Les transports peuvent véhiculer rapidement des maladies infectieuses, cette propagation des maladies ne doit en aucun cas venir entraver l’économie mondiale de la filière équine. En septembre prochain, les 500 plus grands spécialistes mondiaux en infectiologie et immunologie équine se rejoindront à Deauville, au Centre des Congrès. Ils auront 1 semaine pour partager les dernières avancées dans le domaine, et traiteront du bien-être de l’animal et des maladies infectieuses équines. Le comité français a trouvé les bons arguments pour convaincre l’IEIDC - International Equine Infectious Diseases - d’organiser cet événement d’ampleur en France, en Normandie, terre de cheval. 


L’idée a germé en 2016 à l’occasion du 10e congrès IEIDC à Buenos Aires en Argentine. Stéphane Pronost (chercheur à LABÉO) et Romain Paillot (chercheur à l’époque à l’Animal Health Trust au Royaume Uni, et titulaire de la Chaire d’Excellence Immunologie Equine UNICAEN/LABÉO) proposent alors de soumettre la candidature de la France pour l’organisation du Congrès IEIDC 2020. Il faudra de sérieux arguments pour convaincre face à des adversaires de taille : Cracovie la magnifique polonaise, Nottingham ou une des Universités les plus cotées au monde dans le domaine vétérinaire, et Dubaï ville d’accueil du Congrès IEIDC 1998.

 

Forts d’un dossier préparé avec Eric Richard (chercheur à LABÉO) et Guillaume Fortier (Directeur Général de LABÉO), le comité français met alors en avant les atouts incontestables de la France et de la région Normandie. 
La Normandie est au centre de l’Europe, les trajets sont facilités et optimisés. La région est un poids lourd de la filière équine : 1ère région d’élevage avec pas moins de 115 000 équidés sur son territoire, 18 000 emplois directs, 1 pôle de compétitivité Hippolia, 5 centres de recherche de renommée internationale, pour 1,3 milliard de chiffre d’affaires.  De plus, la destination possède une histoire et un patrimoine de renommée internationale, le débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 ayant largement contribué à ce rayonnement. 


Enfin, choisir une destination comme la Normandie c’était aussi faciliter un des objectifs d’un congrès scientifique, attirer les jeunes chercheurs.


La destination trouvée, encore fallait-il chercher la ville normande d’accueil du congrès. Deauville possède toutes les infrastructures concentrées sur quelques kilomètres carrés : les moyens de transport, une grande capacité et qualité d’hébergement, des lieux de réception et le centre des congrès. Le Centre International de Deauville, avec à son actif, des événements d’envergure tels que le Sommet du G8, le Festival du Cinéma Américain de Deauville, ainsi que les Journées Annuelles de l’AVEF -Association Vétérinaire Equine Française - en 2009, se présentait comme une évidence. 
En visite à Deauville en août dernier, la délégation du Comité International et son Président le professeur James Gilkerson - Directeur du Centre des Maladies infectieuses de l’Université de Melbourne en Australie - ont été séduits par la volonté territoriale d’accueillir l’événement ainsi que par l’investissement des équipes du Centre des Congrès. Plus encore, ils ont souligné l’excellence des équipes françaises de recherche en santé équine de la Normandie Équine Vallée**. 


La décision est prise, le Centre International de Deauville accueillera le Congrès IEIDC 2020. À l’approche de l’événement, le comité local LABÉO et son partenaire l’ANSES (Laboratoire de Santé Animale Maisons Alfort) avec les équipes du Dr Stéphan Zientara étoffent leur équipe. Ils travaillent sur l’organisation des 3 journées de dédiées aux chercheurs et scientifiques et la très attendue « journée des praticiens » qui clôturera le congrès IEIDC, vendredi 2 octobre 2020. 
Félicitations à l’équipe du Comité local d’organisation, ils permettent à la Normandie et à Deauville de rayonner mondialement une fois de plus ! 

Plus d’infos sur le site http://eidc2020.com/
Consulter le communiqué de presse
Sources : laboratoire-labeo.fr, Hippolia, Normandie.fr

*Groupement d’Intérêt Scientifique regroupant les équipes de Recherche Équine de l’Université de Caen Normandie, du CIRALE EnvA, de l’Anses Dozulé et de LABÉO
** Le site de Saint-Contest héberge les équipes de LABÉO, de l’Université de Caen Normandie, du RESPE (Réseau d’Épidémio-Surveillance en Pathologie Équine), Equiways, Equibiogène et le site de Goustranville héberge les équipes de l’ANSES, du CIRALE EnvA et l’unité d’expérimentation de la Fédération des courses.

 

Karine Brouard

Responsable commerciale